La PNL : un puissant outil d’intervention

La Programmation Neuro-Linguistique, ou PNL, est un vaste corpus d’interventions, un peu tel un coffre d’outils réunis autour du développement de la personne. Elle célèbre ses 40 ans cette année (2015). Elle puise son origine dans les thérapies brèves. Richard Bandler et John Grinder, les fondateurs de la PNL, ont en effet modélisé trois grands thérapeutes de renommées internationales :

Virginia Satir, psychothérapeute reconnue pour son approche de la thérapie familiale
Milton Eriskon, psychiatre, psychologue et père de l’hypnose ericksonienne
Fritz Perls, psychiatre, psychothérapeute et fondateur de la Gesltat thérapie
Il est donc indéniable que la PNL a une saveur particulière, celle des thérapies brèves. Très rapidement après sa conception, ses fondateurs l’ont sorti de son milieu de naissance (l’université) pour l’exposer, l’adapter et la transmettre auprès du grand public. Bandler et Grinder ont ainsi proposé une approche humaniste de la communication, d’une grande efficacité dans un contexte de croissance personnelle.

Il est donc difficile d’en proposer une définition unique, tant cette approche mérite d’être « pratiquée » plutôt que d’être « théorisée ». C’est un peu comme apprendre à tricoter, ou à faire du vélo. Lire la théorie « le tricot pour les nuls» ou « cours 101 de vélo » ne sera utile que lorsque mis en pratique.

Dans cette veine, pour les professionnels qui l’utilisent, la PNL est donc un ensemble d’interventions très efficaces pouvant être mis à profit dans un contexte d’aide et d’accompagnement. Elle est aujourd’hui utilisée comme outils d’intervention au sein de divers corps professionnels tels que l’éducation, le travail social, la santé, la psychothérapie et le coaching.

L’alliance entre le coaching et la PNL
Le coaching PNL se distingue des autres approches de coaching par cette particularité qu’est la référence et l’usage de la PNL. C’est en quelque sorte sa valeur ajoutée. Le coach PNL puise également dans son coffre à outils d’autres techniques utilisées en alliance avec la PNL, telles que l’approche orientée solution, la CNV (communication non violente de Dr. Marshall Rosenberg), ou encore l’hypnose Erycksonienne et l’hypnose humaniste.

Un partenariat très riche, dont les retombées thérapeutiques peuvent être fortes intéressantes !

Validation scientifique de la PNL
Des projets de recherche rigoureux sur l’efficacité clinique de la PNL voient le jour depuis une quinzaine d’années aux États-Unis, en Europe et au Royaume-Uni. Actuellement, l’essor considérable de cette discipline et le regroupement de professionnels de la PNL ayant pour objectif de démontrer scientifiquement leurs constats de terrain, à savoir l’efficacité de la PNL, permettent de poursuivre ces recherches. Aujourd’hui, il ne fait plus aucun doute : la PNL, ça fonctionne ! Par-delà l’empirie du terrain, une cohorte de chercheurs s’est penchée sur la validation scientifique de son efficacité clinique dans un contexte thérapeutique. Un travail remarquable et une riche revue de littérature regroupant plus de 600 articles révisés par les pairs, gage de rigueur et de reconnaissance scientifiques, a vu le jour en 2013 avec la publication du livre « the clinical effectiveness of neuro-linguistic programming : a critical appraisal » de Lisa Wake, Richard M. Gray et Frank S. Bourke.

Laisser un commentaire